Reliefs du voyage

Le soleil radieux, dans sa timidité matinale, darde ses premiers rayons dorés sur un Paris calme et enjôleur, aux rues claires et fraiches. Vif et lisse, le train glisse, sur ses rails brillants, chuchotant sa géométrie aux oreilles endormies.

08-171130-0823-IMG-08-0119

Ou bien peut-être que je suis juste un peu rêveur, dans ce train qui me porte au-dessus de boulevards mornes, sous un ciel encore chargé d'humidité, à regarder les banlieusards et les parigots se disputer la primeur du prochain feu rouge.